Fazil Say
©Marco Borggreve

Fazil Say

 

Les œuvres purement musicales sur la légende de Troie sont peu nombreuses. Fazil Say s’est efforcé d’exprimer tous les aspects dramatiques de ce sujet magique dans son imposante Sonate. Donnée en création mondiale en 2018 dans l’ancienne cité de Troie et dans de nombreux pays depuis lors, la sonate « Troie » use d’une palette contemporaine variée, de techniques de composition du 20e siècle et d’expédients modernes comme le jeu à l’intérieur du piano, directement sur les cordes.

Cette fresque musicale aux leitmotivs évocateurs («Le destin tissant sa toile», «La Nuit», «Ménélas», «Pâris», «Le Soleil», «Agamemnon», «Hector», «Héroïsme et Espérance»…) traduit le souffle épique d’une légende presque magique. Nul doute que l’implication scénique de Fazil Say transcrira, auprès du public, toutes les images que sa partition suggère.
Une oeuvre qui entrera en résonance avec l’opus 106 «Hammerklavier» de Beethoven le temps d’un récital hors catégorie…

Les œuvres purement musicales sur la légende de Troie sont peu nombreuses. Fazil Say s’est efforcé d’exprimer tous les aspects dramatiques de ce sujet magique dans son imposante Sonate. Donnée en création mondiale en 2018 dans l’ancienne cité de Troie et dans de nombreux pays depuis lors, la sonate « Troie » use d’une palette contemporaine variée, de techniques de composition du 20e siècle et d’expédients modernes comme le jeu à l’intérieur du piano, directement sur les cordes.

Cette fresque musicale aux leitmotivs évocateurs («Le destin tissant sa toile», «La Nuit», «Ménélas», «Pâris», «Le Soleil», «Agamemnon», «Hector», «Héroïsme et Espérance»…) traduit le souffle épique d’une légende presque magique. Nul doute que l’implication scénique de Fazil Say transcrira, auprès du public, toutes les images que sa partition suggère.
Une oeuvre qui entrera en résonance avec l’opus 106 «Hammerklavier» de Beethoven le temps d’un récital hors catégorie…