Quatuor Tetzlaff
Quatuor Tetzlaff ©Giorgia Bertazzi

Quatuor Tetzlaff

Christian Tetzlaff violon
Elisabeth Kufferath violon
Hanna Weinmeister alto
Tanja Tetzlaff violoncelle

La musique, chez les Tetzlaff, se fait aussi famille. En trio avec Lars Vogt, ou en quatuor avec Elisabeth Kufferath et Hanna Weinmeister, Christian, le violoniste, et Tanja, la violoncelliste croisent l’archet aussi souvent que leur agenda le leur permet. Rendez-vous est pris avenue Montaigne, autour de Mozart et Sibelius.

Priorité à l’Autrichien, dont le sombre Quinzième, 2e des six dédiés à Haydn, aurait dit-on vu le jour en même temps que le premier enfant du maître, et de tous les doutes que la paternité charrie.

En ré mineur également, place ensuite aux Voces Intimae du Finlandais, confidences maussades d’un compositeur certes en pleine dépression, mais désormais sur le chemin d’un nouveau langage musical, plus dense que jamais.

La musique, chez les Tetzlaff, se fait aussi famille. En trio avec Lars Vogt, ou en quatuor avec Elisabeth Kufferath et Hanna Weinmeister, Christian, le violoniste, et Tanja, la violoncelliste croisent l’archet aussi souvent que leur agenda le leur permet. Rendez-vous est pris avenue Montaigne, autour de Mozart et Sibelius.

Priorité à l’Autrichien, dont le sombre Quinzième, 2e des six dédiés à Haydn, aurait dit-on vu le jour en même temps que le premier enfant du maître, et de tous les doutes que la paternité charrie.

En ré mineur également, place ensuite aux Voces Intimae du Finlandais, confidences maussades d’un compositeur certes en pleine dépression, mais désormais sur le chemin d’un nouveau langage musical, plus dense que jamais.