Victor Julien-Laferrière

violoncelle

Maxim Emelyanychev

piano

Victor Julien-Laferrière restera à jamais le premier.
Premier vainqueur du premier Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique consacré au violoncelle (2017).
Révélation? Confirmation! Couronné au Printemps de Prague 5 ans plus tôt, il avait déjà conquis le cœur des discophiles en compagnie d’Adam Laloum chez Mirare.

Lire la suite

Il revient à Brahms avec Maxim Emelyanychev, prodige russe avec lequel il rendra la fougue encore contenue dans l’Opus 99, pourtant composé sur le tard.

Avant d’aller s’encanailler chez Poulenc, dont la Sonate esquissée à l’aube de la guerre pour Pierre Fournier ne fut achevée qu’en 1948, les compères montreront avec Fauré ce que les battements d’ailes de Papillon peuvent avoir de plus délicat qu’un vol de bourdon.

Victor Julien-Laferrière restera à jamais le premier.
Premier vainqueur du premier Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique consacré au violoncelle (2017).
Révélation? Confirmation! Couronné au Printemps de Prague 5 ans plus tôt, il avait déjà conquis le cœur des discophiles en compagnie d’Adam Laloum chez Mirare.

Il revient à Brahms avec Maxim Emelyanychev, prodige russe avec lequel il rendra la fougue encore contenue dans l’Opus 99, pourtant composé sur le tard.

Avant d’aller s’encanailler chez Poulenc, dont la Sonate esquissée à l’aube de la guerre pour Pierre Fournier ne fut achevée qu’en 1948, les compères montreront avec Fauré ce que les battements d’ailes de Papillon peuvent avoir de plus délicat qu’un vol de bourdon.